Évidemment, les frais de transactions sont plus élevés que ceux pratiqués sur votre marché local. Ils peuvent même aller jusqu'à 10% du nominal investi lorsqu'il s'agit de petits ordres (sans oublier que les frais payés à l'aller devront également être payés au retour). 

Si vous désirez investir sur un marché étranger et obtenir des tarifs avantageux, le mieux est de placer environ 7 600 EUR (ou plus) par ligne. Il semble que les banques soient les intermédiaires qui appliquent les tarifs les plus élevés. N'hésitez donc pas à scanner le marché des courtiers et à faire jouer la concurrence. 


Les Risques

Les risques inhérents à un investissement à l'étranger sont de 3 sortes : 

1. Risque de change : 

Il est clair que la performance d'un investissement réalisé sur le Nasdaq dépend de l'évolution du dollars par rapport à l'euro. 

2. Risque de l'entreprise : 

Lorsque vous investissez à l'étranger, vous devez vous informez non seulement sur l'actualité de la société mais également sur l'économie de son pays... Ce qui peut se révéler délicat dans certains cas ! 

3. Risque de marché : 

L'évolution du cours d'une action reste correler à son marché. Ainsi, vous devez vous méfier des marchés prometteurs qui sont souvent très volatils.