Deux albums plus tard, classés respectivement numéro 2 (The Back Room, 2005) et numéro 1 (An End Has a Start, 2007) au Royaume-Uni, Editors semble bien parti pour décrocher sa place au soleil de la scène pop-rock outre-Atlantique. Au lieu de quoi le groupe entame un virage à 180 degrés pour se plonger dans des sons plus électro, recourant aux synthés et à une nouvelle palette d'instruments. http://www.leregain.fr/ porte en lui les germes de ce que sera, six ans plus tard, In Dream, et se pose comme un album de rupture.